Retour à la liste des lauréats
Coup de coeur du jury
Année : 2016
Thématique : Citoyenneté
Type d'acteur économique : Associations

01 40 47 06 06 n° d’appel pour les femmes handicapées victimes de violences ou de maltraitances

L’association Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir a lancé en mars 2015 le premier numéro d’appel national en France (01 40 47 06 06) dédié à l’écoute des femmes en situation de handicap victimes de violences et/ou de maltraitances. Des permanences téléphoniques permettent à ces personnes de formaliser leur témoignage par une écoute active et de les accompagner avec l’aide de juristes, d’assistantes sociales, etc. si elles le souhaitent.

Lauréat Prix OCIRP Handicap 2016 : Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir (Paris)

Premier plan sur les logos de l'OCIRP, Miroir Social, L'ADAPT et handicap.fr

Plan sur le standard téléphonique de FDFA, voix off d’une bénévole

« Oui, bonjour, l'association FDFA, femmes pour le dire, femmes pour agir, l'écoute violences pour femmes handicapées »

Plan sur la bénévole au standard téléphonique, voix off de Maudy Piot, Président de l’association

« 80% des femmes handicapées subissent des violences. »

Plan sur Maudy Piot, dans son bureau

« Donc, j'ai pris mon bâton de pèlerin en disant : " c'est plus possible, il faut faire quelque chose ".

Plan extérieur montrant l’ouverture de l’antenne d’écoute, voix off  Maudy Piot 

« Le 6 mars 2015, nous avons lancé notre écoute violences femmes handicapées »

Plan sur le logo en forme de cœur de l’association, voix off  Maudy Piot

« qui s'adresse à toutes les femmes »

Plan sur les horaires d’accueil  et sur le numéro de téléphone de l’association, voix off  Maudy Piot

« porteuses d'un handicap, de la France entière. »

Plan sur Marie-José Sikora, écoutante de la permanence

« Quand vous êtes au bout du fil, »

Devant son téléphone et son ordinateur, voix off de Marie-José Sikora

« ce que vous entendez, parfois vous n'y croyez pas et en fait ça se passe bien en France, en 2016.

Plan sur Claire Raimbaud, femme bénéficiaire de l’association, à son domicile

« J'étais vraiment à un point terrible de désespoir et ma sœur m'a donné le numéro de téléphone de cette association »

Plan sur une réunion des bénévoles au local de l’association, voix off de Claire Raimbaud

« et j'ai rencontré Maudy Piot, la directrice, on a discuté toutes les deux et elle m'a dit 

Plan sur Claire Raimbaud à son domicile

" Tu es la victime et non pas le contraire. "

Pan sur une bénévole au téléphone de l’association, voix off de Maudy Piot

« Certaines fois, on a deux  ou trois appels. »

Plan sur Maudy Piot derrière son bureau

« Certaines fois, on a 60 appels dans la matinée. »

Gros plan sur la bénévole au téléphone, voix off de Maudy Piot

« Mais pour moi ça n'a aucune importance. »

Plan sur Maudy Piot 

« Il suffit qu'il y ait une femme qui appelle, »

Gros plan sur un listing avec des noms, voix off de Maudy Piot

« qui ait quelqu'un qui l'écoute, »

Plan sur Maudy Piot derrière son bureau

« qui va la soutenir et je me dis notre but est atteint. »

Plan sur deux bénévoles en discussion dans le local de l’association, voix off d’une bénévole

C'est à nous de trouver les moyens, de se poser, d'être vraiment disponibles pour ces personnes »

Plan général sur une bénéficiaire à son domicile, voix off d’une bénévole

« qui font le premier pas et ne pas perdre le fil et c'est là le plus dur. »

Plan sur Claire Raimbaud à son domicile

En écoutant, elle m'a dit : " Tu as peut-être 59 ans mais la vie n'est pas finie, il faut te débarrasser de cet homme abominable. "

Plan sur les bénévoles écoutantes, voix off de Maudy Piot

« Ce n'est pas qu'une simple écoute, c'est-à-dire qu'on écoute les femmes handicapées »

Plan sur Maudy Piot

« mais surtout on va les accompagner. »

Plan sur Catherine Barate, assistante sociale à l’association

« Vraiment, je pense que cette association, elle apporte un plus dans le sens »

Plan sur une écoutante téléphonique, voix off de Catherine Barate

« où il y a une compréhension bien spécifique »

Plan sur le standard téléphonique, voix off de Catherine Barate

« de ce que vivent ces personnes, de ce qu'elles ont déjà vécu, »

Plan sur Catherine Barate

« de toute la souffrance par laquelle elles sont passées. »

Plan sur Claire Raimbaud à son domicile

« Et maintenant, je crois que j'en suis débarrassé malheureusement j'en ai encore des séquelles.  Je me reconstruis petit à petit, Je n'ai plus cette angoisse permanente  tous les matins me dire, qu'est-ce qu'il va me dire, qu'est-ce qu'il va me faire ? « Qu’est-ce qu'il va encore me faire subir ? "

Plan sur bénévole écoutante au téléphone, voix off de Maudy Piot

« Moi ce que je veux c'est crier haut et fort que les violences sont interdites »

Plan sur Maudy Piot dans son bureau

 

« et que les femmes handicapées ne doivent pas en subir. »

Dernier plan sur les logos des partenaires

Fin de la vidéo

Retrouver tous les lauréats

Afficher uniquement :