Vu sur le web

Les équipes de l’OCIRP, composées d'experts dans leur domaine, vous proposent de découvrir les informations et ressources marquantes sur le handicap.

#UrgenceHandicap : réclamation collective contre l’Etat français

Le Forum européen des personnes handicapées et Inclusion Europe, soutenus par un collectif de cinq associations françaises déposent une réclamation devant le Conseil de l'Europe pour faire condamner l'Etat français pour violation des droits fondamentaux des personnes handicapées.
Publié le 15 mai 2018 via www.unapei.org

Commentaire OCIRP

Une prise de position forte de la part des principales associations.

 

"Le Forum européen des personnes handicapées et Inclusion Europe, soutenus par un collectif de cinq associations françaises - APF France Handicap, CLAPEAHA, FNATH, Unafam, Unapei - tous handicaps confondus, déposent une réclamation devant le Conseil de l’Europe pour faire condamner l’Etat français pour violation des droits fondamentaux des personnes handicapées.

 

L’Etat français, signataire de textes internationaux qui l’engagent, est responsable de l’accès pour chaque citoyen handicapé aux droits les plus fondamentaux. Or, un retard considérable a été pris depuis des années.

 

En 2018 en France, les personnes handicapées voient leur situation sociale profondément impactée et se dégrader.

Le défaut de propositions de l’Etat français les laisse :

privées de leurs droits d’accès à des services spécialisés, à des aides personnelles, mais également d’accès au logement et d’accès aux soins, exposées à la pauvreté, exclues de la société.

 

Les familles, qui doivent assumer l’accompagnement de leur proche handicapé, sont quant à elles fragilisées socialement.

Leurs droits à une protection sociale ne sont pas respectés.

 

Pour ce faire, une politique coordonnée, transversale et d’évaluation des besoins des personnes handicapées est indispensable. Un plan d’urgence doit être développé par l’Etat français pour leur assurer un accès égal et effectif aux services sociaux, aux soins, au logement, ainsi qu’à des aides à l’autonomie.

 

Le gouvernement actuel a promis de faire du handicap une priorité. Les associations représentant les personnes handicapées et leurs familles attendent de lui un plan d’action à la mesure de la situation d’isolement et de détresse des personnes handicapées en France"