Retour à la liste des lauréats
Théâtre du Cristal
Découvrir leur site
Coup de coeur du jury
Année : 2008
Thématique : Communication, citoyenneté et loisirs
Type d'acteur économique : Associations

L’art comme moyen d’expression des personnes handicapées

Une démarche qui permet :

  • de créer de nouvelles formes : l’art des personnes handicapées est un puissant ferment de renouvellement du théâtre contemporain et présente un intérêt esthétique majeur,
  • de démentir un préjuge : la personne handicapée mentale serait capable de créer dans les arts plastiques, chose reconnue depuis Dubuffet, mais pas au théâtre,
  • de changer le regard du public sur ces nouveaux acteurs en valorisant leurs compétences artistiques et en rééquilibrant les rapports sociaux en leur faveur.

Elle donne aux personnes en situation de handicap un accès à l’art et à la culture. Elle leur permet d’exprimer un potentiel créatif fort et qui passe presque toujours inaperçu du grand public et des professionnels du social.

La culture : un droit universel

La déclaration universelle des droits de l’homme proclame un droit à la culture difficilement accessible dans les faits pour les personnes en situation de handicap. Il faut la force de caractère d’un Antonin Artaud ou le génie incontestable et hors norme (bien que reconnu de manière posthume) d’un Van Gogh pour pouvoir exprimer son talent et passer au dessus de la censure sociale. Notre action vise à ménager les passerelles nécessaires pour élargir le nombre des personnes en situation de handicap qui peuvent pratiquer l’art qu’ils affectionnent.

La richesse de la création théatrale

La création théâtrale rejoint un besoin profond et une vraie compétence chez certaines personnes en situation de handicap qui savent se saisir de la convention théâtrale avec bonheur : intensité et authenticité des émotions, fragilité d’une existence menacée, capacité de ménager des ruptures de jeux, inventivité des formes dramaturgiques, constructions originales d’un temps et d’un espace fictif Ces comédiens, lorsqu’on les forme au théâtre, innovent en profondeur et révèlent une partie d’eux mêmes où le handicap n’est plus seulement une difficulté ou une tare, mais une vraie force et une véritable compétence. Certains apprentissages, la mémorisation des émotions, la construction stable et reproductible des personnages restent un processus lent et laborieux que la qualité du résultat final ne laisse pas déceler.

Cette action vise à sensibiliser le grand public et à déspécifier l’image des personnes handicapées par le biais des représentations et du travail d’animation. Nous effectuons de nombreuses animations en milieu scolaire et pour des associations. Les objectifs de ces animations lient étroitement un enjeu artistique et un enjeu de mixité sociale et de lutte contre l’exclusion. Les interventions développent en effet un contenu artistique concernant la pièce représentée, l’auteur, les personnages, les différents types de jeu d’acteur, l’influence de la mise en scène, etc. La communication et la démonstration de ces pratiques par des personnes en situation de handicap est un puissant moyen de réhabilitation de leur image.

Un public conquis

Le public qui assiste à un spectacle, lorsqu’ils connaissent le handicap des comédiens, est nombreux à dire : "je m’attendais à voir des handicapés, et j’ai regardé un spectacle. C’est aux saluts que j’ai été troublé. Cela a remis en cause ma vision du handicap… et de la normalité !" Lorsque les spectateurs arrivent sans savoir qui sont les acteurs, ils ne se rendent compte de rien, ou bien un décalage les inquiète dans un premier moment, avant de se laisser aller à la magie du spectacle.

Les questions sont ensuite nombreuses : qui est handicapé, qui ne l’est pas ? Le handicap se voit il toujours ? Peut on se sentir handicapé et être adapté socialement, ou l’inverse ? Chacun découvre que le handicap n’est pas une qualité générale qui recouvre uniformément l’individu, mais un trait à chaque fois spécifique, qui n’empêche pas la présence de compétences diverses : sensibilité, intelligence, savoir-faire divers, etc. Les représentations et les animations amènent le public à se représenter à la fois la différence, et en même temps la commune humanité qui nous unit tous au delà des étiquettes et des apparences.

Le travail régulier de la troupe permanente

Des temps de formation et des temps de création ont alterné autour de « Ô ! » spectacle de clowns, de « Jonas-Orphée » de Patrick Dubost ainsi que sur la prochaine création « Le dernier Cri ».

Des temps de répétitions des spectacles diffusés ont également eu lieu : « Hier, c’est mon anniversaire » d’Eugène Durif, « Un Riche , Trois Pauvres » de Louis Calaferte et « Dramaticules » de Samuel Beckett.

Et bien entendu, l’action culturelle vers le public scolaire et les actions spécifiques : Couleurs Quartiers…

Un travail en commun avec des artistes intermittents du spectacle : comédiens, musiciens, décorateurs, costumiers , techniciens…

Action Culturelle :

  • interventions dans les lycées,
  • interventions « Théâtre au collège » soutenues par le Conseil général du Val d’Oise,
  • interventions dans les structures médico-sociales,
  • ateliers au CAT La Montagne à Cormeilles En Parisis,
  • deux ateliers ont lieu au CAT La Montagne,
  • centre Hospitalier d’Aincourt.

Outre les actions de sensibilisation dans les collèges et lycées de la région Ile de France, dans les instituts médico-sociaux, un atelier hebdomadaire a été mis en place depuis le 28 septembre 07, animé par Olivier Couder et Patricia Zehme. Il reçoit des personnes qui ne font pas partie de la compagnie. Les personnes, assistant régulièrement à ces cours de formation hebdomadaire, viennent de Paris et région parisienne et du département du Val d’Oise. Nous avons prévu de faire une campagne d’information auprès des M.D.P.H. et des institutions sanitaires et médico-sociales du département et de la région parisienne.

Couleurs Quartiers

Cette action culturelle, développée à l’initiative et avec l’aide de la Préfecture du Val d’Oise dans le cadre de la « mission ville », commencée en 2006, a continué et s’est achevé en fin juin 2007.

Relations avec les collectivités

Une convention dite de « Permanence artistique » a été signée en 2007 avec le Conseil Régional d’Ile de France. Après un premier bilan, elle devrait être signée pour trois ans 2008/2009/2010. Une convention triennale devrait être aussi signée, en 2008, avec la DRAC Ile de France.

Un dossier européen, piloté par le Théâtre du Cristal, regroupant des partenaires belges, espagnols et turcs a été déposé fin octobre 2007. La réponse est attendu pour la fin du premier semestre 2008.

Site internet

Commencé en 2006, le site internet du Théâtre du Cristal a été mis en ligne au début de juillet 07. Ce site a été très bien accueilli par l’ensemble des internautes qui nous ont donné leurs retours : site ludique avec une animation très originale et un contenu assez fourni sur les spectacles, les actions culturelles, les écrits théoriques…. qui reflètent bien ce qu’est la compagnie. Cet outil indispensable pour la communication nous est très précieux.

C’est la vitrine du Théâtre du Cristal ; c’est aussi un outil de tous les jours qui permet très rapidement de faire notre connaissance. De nombreuses demandes d’informations complémentaires et plusieurs ventes de spectacles ont été occasionnées par la visite du site. Le nombre élevé de visites mensuelles (plus de 300), l’activité régulière de la compagnie en Europe nous font penser qu’il est nécessaire de traduire le site en anglais dans un premier temps, et ensuite en espagnol.

Retrouver tous les lauréats

Afficher uniquement :