Le Haut Degré de Solidarité de l’OCIRP récompensé !

L’Argus de l’innovation mutualiste et paritaire 2017 récompense l’OCIRP pour ses « Qualité de service et relation adhérents ».

Le jury du Trophée de l’Argus de l’innovation mutualiste et paritaire 2017 a plus particulièrement aimé « la démarche de mutualisation intelligente. Le fait de transformer une contrainte réglementaire, aux contours flous, en opportunité ».

La mise en place d'un Degré Elevé de Solidarité (Décret n° 2017-162 du 9 février 2017) a conduit les branches professionnelles et les assureurs recommandés par ces dernières à repenser leur politique de solidarité conventionnelle.
 
C'est dans ce contexte que l'OCIRP joue pleinement son rôle d'Union en se positionnant au cœur d’un nouveau dispositif qui permet de coordonner les efforts de tous (institutions de prévoyance et mutuelles) dans la mise en œuvre de services efficients et adaptés aux besoins des salariés.
 
Le Haut degré de solidarité OCRIP (HDS OCIRP) est un dispositif qui permet d’offrir au sein d’une branche professionnelle une plateforme de services, commune à l’ensemble des salariés, indépendamment de l’assureur recommandé.
Une fois l’audit social et  l’appel à projets réalisés, l’OCIRP met en œuvre les services retenus (prévention, action sociale, etc…) avec les partenaires retenus via une place de marché informatique. Cette dernière est implémentée dans le système d’information de chaque organisme assureur recommandé pour faciliter la continuité de service.
 
Environ 500 000 salariés des branches professionnelles Prestataires de Services du Secteur Tertiaire, de l’Animation et des Établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées, bénéficient aujourd’hui de cette protection solidaire, grâce aux organismes recommandés : Adrea mutuelle, Ag2r, Apicil, Apreva, Chorum, EoviMCD mutuelle, Harmonie mutuelle, Humanis, Malakoff Mederic, Mutex, Mutuelle Ociane et Umanens.

Les garanties de l'OCIRP

  • L'OCIRP vous aide à faire face à toutes les situations de la vie

    Assureur à vocation sociale l'OCIRP, union d'organismes de prévoyance, protège les salariés et leur famille, en cas de décès ou de perte d’autonomie.

  • Faire face au veuvage

    OCIRPVEUVAGE permet à chaque salarié, en cas de décès, de protéger son conjoint, concubin ou pacsé, qui percevra un complément financier temporaire ou viager (rente) et bénéficiera d'un accompagnement social dédié.
  • Faire face à l'orphelinage

    OCIRPÉDUCATION permet à chaque salarié, en cas de décès ou d'invalidité, de protéger ses enfants qui percevront un complément financier temporaire (rente) pour compenser la perte de revenu et assurer un accompagnement social.

  • Faire face au handicap

    OCIRPHANDICAP permet à chaque salarié, en cas de décès, de protéger son enfant, sa sœur ou son frère en situation de handicap. En complément de la rente versée, un accompagnement social est dédié.

  • Faire face à la perte d'autonomie

    OCIRPDÉPENDANCE permet de définir une rente en cas de dépendance (totale ou partielle), dont le montant évolue avec la durée de cotisation.

Publié le 06 décembre 2017
Noter cet article
3.5/5 (153 votes)