Vu sur le web

Les équipes de l’OCIRP, composées d'experts dans leur domaine, vous proposent de découvrir les informations et ressources marquantes sur le handicap.

Maladies psychiques, la violence des stéréotypes

Seulement 0,2 % des crimes sont commis par des personnes atteintes de schizophrénie.
Publié le via www.la-croix.com

Commentaire OCIRP

"Premier constat : nombre d’articles évoquent la schizophrénie à l’occasion de faits divers. « L’analyse du contenu des articles judiciaires montre la construction assez systématique d’une image du monstre, ou comment la violence d’un meurtrier se confond avec une caractéristique supposée de la schizophrénie »,indique l’étude, en rappelant que seulement 0,2 % des crimes sont commis par des personnes atteintes de schizophrénie.

Très souvent, le terme « schizophrénie » est utilisé dans un sens métaphorique pour évoquer la contradiction, l’ambivalence ou une personne tenant un double discours. Cela est particulièrement fréquent dans les rubriques politiques. L’étude relève par exemple un article consacré à François Hollande quand il était à l’Élysée.