Vu sur le web

Les équipes de l’OCIRP, composées d'experts dans leur domaine, vous proposent de découvrir les informations et ressources marquantes sur le vieillissement et la dépendance.

Les salariés aidants : plus de solidarité de la part des entreprises

De plus en plus de travailleurs doivent s'occuper d'un proche en marge de leur emploi. Ces salariés bénéficient d'un soutien grandissant des entreprises.
Publié le 17 septembre 2019 via www.lasantepublique.fr

Commentaire OCIRP

"Personne âgée, malade ou handicapée… Beaucoup d’entre nous connaissent un proche qui a besoin d’une aide plus ou moins importante au quotidien. Les plus lourdement touchés sont généralement pris en charge par des professionnels de la santé. Mais pour les autres, ce sont souvent les conjoints, parents, enfants, frères et sœurs ou même les amis qui sont mis à contribution. En France, 8,3 millions de personnes s’occuperaient ainsi quotidiennement d’un membre de la famille ou d’un ami en situation de dépendance. Parmi eux, 47 % exerceraient un emploi, soit près de 4 millions d’actifs. Cela représente environ 2 salariés sur 10, une proportion qui aurait doublé en 10 ans, d’après une enquête publiée en 2018 par Malakoff Médéric. Et d’ici 2030, le taux de salariés aidants devrait atteindre un quart de la population de travailleurs, selon Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées. Dans 25 % des cas, le besoin d’aide est lié au vieillissement ; 24 % à un cancer, un AVC ou une autre maladie ; et 19 % au handicap. « Avec l’allongement de l’espérance de vie des parents de salariés et la hausse du nombre de maladies chroniques, les salariés aidants sont de plus en plus nombreux », explique Fabien Piazzon, auteur d’Absentéisme : l’alerte rouge. Panser et repenser le travail..."