Vu sur le web

Les équipes de l’OCIRP, composées d'experts dans leur domaine, vous proposent de découvrir les informations et ressources marquantes sur l'orphelinage.

«La nuit, j’écrirai des soleils» de Boris Cyrulnik

Dans « La nuit, j’écrirai des soleils », le neuropsychiatre explore l’écriture comme survie chez de grands auteurs. Mais écrire ne suffit pas toujours…
Publié le 13 juillet 2019 via www.leparisien.fr

Commentaire OCIRP

"C'est un homme très doux qui dit parfois des choses très dures. « Un trauma sans paroles nous contraint à des réactions de défense biologiques analogues à celles des animaux pourchassés par un prédateur. Ceux-ci réagissent d'abord en cherchant à fuir. Quand ils sont rattrapés, sidérés par la frayeur, ils s'immobilisent et soudain combattent pour se défendre. Les êtres humains connaissent ces réactions animales, mais comme ils vivent dans un monde de représentations verbales, ils se servent des mots pour se dérober, pour agresser ou pour séduire l'agresseur ».

Ce que dit Boris Cyrulnik, c'est que l'être humain est traqué par des prédateurs et que le monde est une jungle. Ce fils de Juifs assassinés dans les camps, qui s'est échappé à six ans lors d'une rafle de la Gestapo, sait de quoi il parle..."