Vu sur le web

Les équipes de l’OCIRP, composées d'experts dans leur domaine, vous proposent de découvrir les informations et ressources marquantes sur le vieillissement et la dépendance.

Détresse suicidaire chez les aidants naturels

TROIS-RIVIÈRES — Les aidants naturels vivent de la détresse, c’est bien connu, en particulier ceux qui aident un proche ayant des troubles cognitifs. Ce qui est moins connu, c’est que certains de ces aidants finissent par songer au suicide.
Publié le 21 mai 2019 via www.lesoleil.com

Commentaire OCIRP

"C’est une doctorante de 4e année en psychologie de l’Université du Québec à Trois-Rivières, Audrey Teasdale-Dubé, qui a eu l’idée de se pencher sur la question. Ce sujet d’étude, une première pour le Canada, lui est venu lorsqu’elle a travaillé pour la ligne d’écoute de Prévention Suicide. «Beaucoup de personnes âgées appelaient», dit-elle.

Mme Teasdale-Dubé présentera les conclusions de sa thèse dans le cadre du 87e congrès de l’ACFAS qui se déroulera du 27 au 31 mai à Gatineau...

La doctorante de l’UQTR veut pousser son analyse plus loin et vient de démarrer une nouvelle étude qui lui permettra d’analyser l’ampleur de ce phénomène de détresse suicidaire.

Elle est d’ailleurs à la recherche de nouveaux participants pour cette recherche qui devrait permettre de faire ressortir un profil des aidants naturels vivant une détresse suicidaire.

Les personnes de 60 ans et plus qui sont aidantes naturelles et qui vivent ce genre de difficultés sont invitées à communiquer avec la chercheuse afin de répondre à un questionnaire qui peut se faire en ligne ou sur papier en toute discrétion. Il faut 45 minutes pour y répondre..."