Agir pour les orphelins

L'année de la pensée magique

De Joan Didion. Grasset.

Après la mort foudroyante de son mari l’auteure raconte son deuil, empreint de souffrance et d’incrédulité. Pendant une année entière, elle essaie de se résigner à la mort de son compagnon et de s’occuper de leur fille, gravement malade.

Dans un récit sobre et sans complaisance, l’auteure raconte la folie du deuil et dissèque, entre sécheresse clinique et monologue intérieur, une expérience indicible et sa rédemption par la littérature.