Agir pour les orphelins

Un site pour les orphelins de parents suicidés

Carbon-Blanc (33), Nouvelle Aquitaine

Création du site Internet « ATERGATIS » destiné à des enfants et des adolescents ayant vécu le suicide d’un parent.

Cet espace ouvert offre des réponses aux interrogations des jeunes, quelques pistes de réflexions ou pensées autour de ces évènements graves.

Public touché :

2 451 visites depuis juillet 2012 (tous âges)

Pour en savoir plus : www.atergatis.fr

Retour à la liste des projets
  • Axe(s) : Agir pour l’enfant et sa famille
  • Projet soutenu en 2011
  • Région : Nouvelle-Aquitaine

Le choix de la Fondation

Ce site rend possible, pour l’enfant et l’adolescent, une parole autour du deuil après suicide, mais aussi l’identification à d’autres jeunes ayant vécu le même drame. Parallèlement, il constitue un outil préventif face au risque de passage à l’acte suicidaire chez certains jeunes en deuil, ainsi qu’un espace de rapprochement de professionnels concernés par la problématique de décès par suicide de parents.

  • Association de Recherche Clinique sur l’Adolescence (ARCAD)

    ARCAD est une association loi 1901 qui a vu le jour le 18 Novembre 2008. Elle permet, par des séminaires de réflexion clinique de recherche, la mise en place de projets de recherche, l’accompagnement et le suivi dans l’avancée des travaux, ainsi que l’accès à des publications. L’intérêt pour les participants d’ARCAD est de pouvoir échanger autour de thèmes de recherche soulevés par la pratique clinique, de pouvoir discuter différents abords théoriques ou différentes situations cliniques, toujours dans un axe de recherche et dans une orientation psychanalytique.

    Le groupe est aussi ouvert à d’autres disciplines, pouvant apporter un éclairage différent au champ de la clinique adolescente (anthropologie, sociologie, littérature etc.) L’esprit d’ARCAD va dans le sens d’une ouverture pluridisciplinaire amenant à une réflexion sur nos pratiques cliniques et de recherche.

    Les objectifs d’ARCAD sont en premier lieu la diffusion de savoir et l’échange autour de l’adolescence et de la psychanalyse. Ceci se fait par l’animation de formations, l’organisation de colloques, la mise en place de recherches et l’écriture et la publication d’articles.