Agir pour les orphelins

Ressources en ligne pour adolescents en deuil

Paris (75), Île-de-France

Face au manque de sources d’informations, de repères, d’interlocuteurs de référence ou encore de lieux d’échanges, le CNDR SP propose la constitution d’un panier de ressources adapté aux adolescents endeuillés, et disponible sur Internet.

Une première plateforme de ressources (documentations, bibliographies, filmographies, outils d’expression, sites web...) a déjà pu voir le jour pour l’Éducation nationale en partenariat avec la Fondation de France.

L’objectif est aujourd’hui de la mettre à jour et de l’enrichir, d’en tester l’attractivité et la pertinence auprès de professionnels spécialisés dans l’échange avec les jeunes et des ados eux-mêmes. Ces ressources seront alors déployées sur des sites partenaires déjà identifiés en partie, sites consultés par ces adolescents, mais ouverts à tous.

Public touché :

Enquête auprès de 41 jeunes (12-20 ans)

Retour à la liste des projets
  • Axe(s) : Agir pour l’enfant et sa famille
  • Projet soutenu en 2013
  • Région : Ile-de-France

Le choix de la Fondation

Un projet innovant qui permet de diffuser des ressources via différents sites partenaires et donc de toucher le plus d’adolescents possible. Ce dispositif en ligne met à profit un mode de communication adapté aux jeunes (anonyme, libre d’accès et gratuit), complémentaire d’autres sites internet ou outils tels que forums ou permanences téléphoniques.

  • Centre national de ressources soin palliatif - CNDR François-Xavier Bagnoud

    Le Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie a été créé le 5 janvier 2016 par décret (n° 2016-5 du 5 janvier 2016). Il réunit désormais les équipes de l'Observatoire National de la Fin de Vie et du Centre National de Ressources Soin Palliatif. Il a été créé auprès du ministre chargé de la santé pour une durée de cinq ans à compter de la date d'entrée en vigueur du décret. Il est destiné à la population générale, aux institutions intervenant dans le domaine des soins palliatifs et aux professionnels de santé.

    Ses missions sont les suivantes :

    Contribuer à une meilleure connaissance des conditions de la fin de vie et des soins palliatifs, des pratiques d'accompagnement et de leurs évolutions, ainsi que de l'organisation territoriale de la prise en charge des patients et de leur entourage. A cette fin :

    - Il mobilise et valorise les dispositifs de collecte et de suivi des données relatives aux soins palliatifs et à la fin de vie, en participant notamment à la diffusion des résultats disponibles par la mise à disposition de ces données ;

    - Il coordonne des enquêtes et études thématiques, afin de contribuer à l'identification de nouveaux besoins et de promouvoir des axes de recherche en matière de soins palliatifs et à la fin de vie ;

    - Il favorise les rencontres entre chercheurs et professionnels compétents dans le champ des soins palliatifs et de la fin de vie ;

    Participer au suivi des politiques publiques relatives aux soins palliatifs et à la fin de vie ;

    Informer le grand public et les professionnels afin de contribuer à la diffusion des connaissances sur la démarche palliative et sur la fin de vie, notamment à la promotion des dispositifs concernant les directives anticipées et la désignation des personnes de confiance.