Agir pour les orphelins

Pièce de théâtre « Orphelins »

Villeneuve-d'Ascq (59), Hauts-de-France

Avec la pièce « Orphelins », le théâtre du Prisme souhaite sensibiliser les spectateurs et les professionnels sur les enfants orphelins et l’orphelinage, pour aider à comprendre certains faits de société. Cette création théâtrale, inédite, en langue française, de l’auteur britannique Dennis Kelly, est un moyen de traiter le sujet de l’orphelinage et, par extension, de l’enfance abandonnée.

Certaines représentations théâtrales ont été suivies d’un débat avec le public, auquel la Fondation OCIRP a participé.

Public touché :

2 200 personnes

Pour en savoir plus : O’CŒUR N°6

Retour à la liste des projets
  • Axe(s) : Sensibiliser le grand public
  • Projet soutenu en 2011
  • Région : Hauts-de-France

Le choix de la Fondation

La sensibilisation du grand public et des professionnels de l’enfance sur le sujet de l'orphelinage, sujet délicat et tabou, est ici réalisée par le prisme de la culture pour porter un regard différent sur le sujet et permettre de mieux comprendre cette réalité sociale.

  • Théâtre du Prisme

    Nous créons la compagnie Théâtre du Prisme en 1998 à Villeneuve d'Ascq. Nous affirmons dès le début un goût pour les écritures contemporaines, en prise avec le réel, telles que celles de Kroetz, d'Enda Walsh, de Dennis Kelly, de Nick Payne ou encore de Duncan Macmillan. Notre particularité et le cœur de notre travail, c'est le défrichage des textes, la découverte d'auteurs. Nous nous voulons structure ouverte et collaborons avec d'autres artistes pour développer des projets originaux. La mise en scène du spectacle de cirque Appris par corps, qui a fait le tour du monde, en est un exemple, ou la mise en place du Festival Prise Directe.

    Il est essentiel pour nous de partager notre travail et notre démarche avec le public, en accompagnant la création par des rencontres et des stages, mais aussi par des formes intimes, dans un rapport direct au spectateur. Le sens et l'ampleur de ce lien avec le public se revitalise sans cesse au cœur d'une maison de théâtre, de son projet.