Agir pour les orphelins

Mise en œuvre d’un modèle d’accompagnement de proximité

Le Mans (72), Pays de la Loire

Mise en œuvre d’un modèle d’accompagnement de proximité du deuil de l’enfant et de ses parents

Ce projet consiste à développer des actions innovantes de soutien des enfants orphelins et des enfants endeuillés d’un membre de la fratrie, des parents et de l’ensemble de la famille lorsque celle-ci est désorganisée par un tel événement. Le dispositif, très complet, propose notamment des ateliers enfants basés sur le concept de l’association Après la rupture et des ateliers d’animation autour des émotions, des groupes d’entraide et d’échanges entre parents ou entre frères et sœurs majeurs endeuillés, un week-end « mémoire » avec la participation active des parents et l’organisation des « cafés deuil ». Le projet prévoit aussi d’intervenir dans les classes primaires et secondaires sur les thèmes du deuil, de la maladie et de la mort.

Public touché :

- Parcours de reliance : 2 enfants ont participé au parcours (un enfant de 8 ans en deuil d'une petite sœur, un enfant polyhandicapé de 8 ans orphelin de père)

- Formation : les bénévoles ont pu assisté à une conférence organisée par la Maison Médicale Jeanne Garnier à Paris et animée par Marie-Frédérique Bacqué, référente sur l'accompagnement du deuil

- Les déplacements des bénévoles au domicile des familles : 3 familles ont pu en bénéficier (dont une famille de 5 enfants pour qui le père était en soins palliatifs et qui est décédé)

Retour à la liste des projets
  • Axe(s) : Agir pour l’enfant et sa famille
  • Projet soutenu en 2016
  • Région : Pays-de-la-Loire

Le choix de la Fondation

La Fondation OCIRP a déjà financé à deux reprises (2014 et 2015) ce projet, qui est en développement constant. Il répond à un fort besoin et représente le seul dispositif de ce type sur le département, voire la région.

  • L’Arc-en-Ciel

    L’association a été créée pour apporter des solutions innovantes de soutien systémique des familles confrontées à la maladie grave de l’enfant. Au delà de la prise en charge médicale, le concept de « répit pédiatrique » est tout naturellement apparu comme le fil conducteur du projet.

    Dans le cadre de l’accompagnement des familles à l’association, le concept de « santé mentale » se limite à l’organisation de temps de ressourcement et de soutien pour apporter du mieux-être, du confort moral aux parents et à toute la famille, sans prise en charge médicale.

    Plus précisément, l’association l’Arc en ciel a pour objet statutaire :  l’accompagnement, l’organisation de temps de répit ainsi que la prévention et l’information à destination des familles et des proches d’enfants gravement malades et/ou en fin de vie, pendant les périodes de maladie et de deuil.

    Les missions développées par l’Arc en ciel interviennent dans le parcours de vie de l’enfant et de ses proches ; elles visent à positionner la personne (appelée « l’usager » par les institutions) en tant qu’acteur, pour éviter l’épuisement des parents et de la famille.

    Toutes les actions sont réalisées en étroite collaboration avec les acteurs de terrain et les structures intervenant auprès de l’enfant et de sa famille.