Agir pour les orphelins

Les jeunes orphelins placés

Les jeunes orphelins placés : quels sont leurs conditions de vie et leur devenir à la sortie de placement ?

En France, 30 % des jeunes âgés de 17 à 20 ans placés par l’Aide sociale à l’enfance sont orphelins : un chiffre qui a surpris les acteurs de l’action sociale. Cette surreprésentation importante provient des premiers résultats de l’enquête menée par une équipe du CNRS, dite ELAP (Étude Longitudinale sur l’accès à l’Autonomie des jeunes Placés) ; une cohorte représentative de 1 622 jeunes adolescents placés, âgés de 17 à 20 ans.

Réalisée auprès d’un échantillon d’orphelins, cette recherche est essentielle pour caractériser plus finement leur parcours et les conditions de leur passage à l’âge adulte. Elle vise à dresser un portrait de jeunes orphelins et à répondre à un certain nombre de questions : qu’est-ce qui fait leur spécificité familiale ? Leurs conditions de placement, les difficultés rencontrées se différencient-t-elles des autres jeunes placés ? Comment se constitue leur entourage et quels sont les soutiens ou les proches qui comptent pour eux ? Enfin, comment préparent-ils leur devenir ?

Autant d’informations qui seront fournies par l’analyse de leur mode de prise en charge, des aides reçues et des aides qu’ils auraient aimé recevoir, de leur entourage, de leurs sources de revenus, de leur parcours scolaire et de leurs compétences acquises.

L’objectif est aussi de répondre à une question centrale : dans quelle mesure être orphelin affecte ou non l’entrée dans la vie adulte, l’insertion résidentielle, sociale et professionnelle ?

L’Équipe :

- Responsable scientifique : Isabelle Frechon, Chargée de recherche CNRS, en sociologie et démographie au Laboratoire Printemps UMR 8085

- Lucy Marquet, MCU en démographie au CLERSE à l’Université de Lille 1

- Pascale Breugnot, Sciences de l’éducation, de l’ETSUP

- Elisa Abassi, doctorante en sociologie et démographie à l’INED

- Claire Ganne, MCU en Sciences de l’éducation au CREF (EA 1589) à l’université Paris X Nanterre

Retour à la liste des projets
  • Axe(s) : Agir pour la recherche
  • Projet soutenu en 2017
  • Région : Ile-de-France

Le choix de la Fondation

En comparant le devenir des orphelins placés et ceux non placés, le projet s’intéresse aux apports et aux faiblesses des institutions et politiques publiques de protection de l’enfance. Il devrait permettre d’expliciter les spécificités de cette population, surreprésentée dans le domaine du projet et l’intrication des liens entre difficultés liées au décès, aux situations sociales antérieures ou post évènement, et l'effet des ressources existantes. Il apportera des enseignements sur l’orientation à donner aux modes d’action dont ils bénéficient ou pourraient bénéficier, et pourra tout à fait éclairer le débat public sur des populations spécifiques, éventuellement vulnérables.

  • CNRS

    Le Centre national de la recherche scientifique est une institution de recherche parmi les plus importantes au monde. Pour relever les grands défis présents et à venir, ses scientifiques explorent le vivant, la matière, l’Univers et le fonctionnement des sociétés humaines. Internationalement reconnu pour l’excellence de ses travaux scientifiques, le CNRS est une référence aussi bien dans l’univers de la recherche et développement que pour le grand public.