Agir pour les orphelins

La vie la mort dans tous ses états

Arras (62), Hauts-de-France

Depuis plusieurs années, le PAEJ accompagne des personnes endeuillées à partir de 6-7 ans, sous forme d'entretiens individuels, de groupes de parole, de conférences et de cafés-deuil. Dans le cadre de sa mission d’accompagnement au deuil, le PEAJ reçoit des jeunes confrontés au décès d’un proche. Ils sont généralement adressés par des professionnels qui éprouvent des difficultés à accueillir la souffrance de ces jeunes. Le projet prévoit la mise en place d'une formation/sensibilisation des professionnels (enseignants volontaires, infirmières scolaires, assistantes sociales...) au sein d'un établissement pilote de l'Éducation nationale (collège) à la rentrée de 2019. Cette action répond à un besoin identifié de travailler sur les représentations et surtout sur les résistances des acteurs de terrain pour les sensibiliser, les informer sur l'impact et les conséquences du deuil à chaque étape de la vie de l'enfant et de son entourage.

Public touché :

En cours…

Retour à la liste des projets
  • Axe(s) : Sensibiliser le grand public
  • Statut : En cours
  • Projet soutenu en 2019
  • Région : Hauts-de-France

Le choix de la Fondation

Un PAEJ très actif et engagé sur le thème du deuil et ses conséquences pour l'enfant et l'adolescent, notamment avec une équipe de psychologues formés et soutenu par Guy Cordier, pédopsychiatre, spécialiste du sujet.

  • La vie active - PEAJ Henri Darras

    La structure propose un accompagnement des personnes endeuillées :

    - Accueillir et soutenir les personnes confrontées au deuil d’un proche et améliorer la compréhension du processus de deuil.

    - Permettre de rompre l'isolement.

    - Améliorer la compréhension du processus de deuil.

    - Favoriser le travail sur les représentations de la mort.

    Par ailleurs, les missions générales du service sont l'accueil, l'écoute, l'information, l'orientation des adolescents et jeunes adultes confrontés à des difficultés de toute nature et se mettant généralement dans des conduites à risques : consommation de produits psychotropes, troubles de la conduite alimentaire, addiction avec ou sans produits, conduites suicidaires ou violentes, problèmes familiaux ou scolaires graves… Il s’agit d’un public « vulnérable » nécessitant des espaces d’accueil et d’écoute inconditionnels. Le service accueille également les parents de ces jeunes afin de les soutenir, les conseiller et les épauler dans leurs fonctions parentales ou sur des questionnements liés à l’adolescence.