Agir pour les orphelins

Conséquences cognitives suite au décès d’un parent

Les conséquences cognitives chez l’enfant suite au décès d’un parent

Partant du constat que les troubles mnésiques sont certes reconnus chez les enfants en deuil, mais peu voire pas qualifiés ni quantifiés, ce projet de recherche pose la question de l'aspect multidimensionnel des troubles psychologiques que peut éprouver un enfant orphelin de père et/ou de mère. Il mobilise une méthodologie quantitative par questionnaires et exercices et tests de mémoire standardisé, et clinique via des entretiens de recherche semi-directifs avec chaque enfant orphelin participant à l’étude, et avec leur parent notamment sur l’accompagnement psychologique jugé nécessaire pour leur enfant et éventuellement pour eux-mêmes.

Ce projet vise, à long terme, à élaborer un programme de prise en charge psychologique multidimensionnelle à destination des enfants orphelins de père et/ou de mère. L’objectif principal est d’étudier les conséquences du statut d’orphelin sur des aspects affectifs, cognitifs et sociaux du fonctionnement psychologique.

  • Responsable scientifique : Jérôme Clerc, Professeur de psychologie cognitive, Université Grenoble-Alpes (MCF à l’université Lille 3 au démarrage du projet)
  • Coordonné avec Guy Cordier, pédopsychiatre

Pour en savoir plus :

Retour à la liste des projets
  • Axe(s) : Agir pour la recherche
  • Projet soutenu en 2010
  • Région : Hauts-de-France
Rencontre porteurs de projets du 6 juillet 2015

Le choix de la Fondation

Il s’agit d’une étude novatrice explorant les troubles cognitifs. Ce projet ne constitue que la première des trois phases d'un projet plus ambitieux visant à produire et à évaluer un programme de prise en charge psychologique multidimensionnelle.

  • Université Lille 3 - Laboratoire Psitec

    PSITEC (Équipe d’Accueil N°4072) est un laboratoire de recherche en psychologie rattaché à l’Ecole Doctorale Sciences de l’Homme et de la Société (ED SHS N°473) de l’Université de Lille 3.

    Le laboratoire, fondé en 1998, a été habilité en octobre 2013 par l’AERES pour la période 2015-2019 (retrouver son évaluation ici) Pour ce contrat, l’équipe du Laboratoire de neurosciences fonctionnelles et pathologies (acronyme : LNFP – NCA (EA 4559)) a demandé son intégration au laboratoire PSITEC avec lequel l’équipe a initié plusieurs collaborations ces dernières années.

    L’Equipe d’Accueil EA4072 est dirigée par Alain Guerrien, professeur en Psychologie cognitive de l’éducation, pour le quadriennal 2015-2019. Amélie Rousseau, professeur en Psychologie de la prévention est Directrice Adjointe de l’équipe. Le laboratoire regroupe 36 enseignants-chercheurs (dont 16 HDR), prés d’une trentaine de doctorants et une vingtaine de chercheurs associés conduisent leurs travaux au sein de PSITEC.