Agir pour les orphelins

Ateliers pour les enfants en deuil

Gardanne (13), Provence-Alpes-Côte d’Azur

Le projet s’articule autour d'ateliers pour des enfants âgés entre 7 et 15 ans, qui ont perdu un parent, un frère ou une sœur. Ces ateliers existent depuis 2011 et sont soutenus depuis plusieurs années déjà par la Fondation OCIRP. Ils rencontrent chaque année un vif intérêt auprès de certains parents ou familles touchés par la perte d'un proche. L'expérience de deuil acquise au sein de La Maison face à des situations difficiles d'un parent décédé, a donné naissance à ces ateliers afin d'apporter un moment de réconfort et de pouvoir parler du deuil avec les enfants réunis dans 2 groupes de 8 enfants. Les ateliers sont codirigés par une institutrice et une psychologue de l'École des Parents d'Aix.

Public touché :

- Enfants de 7 à 15 ans pour les groupes de paroles.

- Près de 500 contacts enregistrés lors des appels téléphoniques mis en place pour la sensibilisation notamment en milieu scolaire.

Retour à la liste des projets
  • Axe(s) : Agir pour l’enfant et sa famille
  • Statut : En cours
  • Projet soutenu en 2019
  • Région : Provence-Alpes-Côte d'Azur

Le choix de la Fondation

Ce centre de soins palliatifs est confronté aux besoins de prise en charge des enfants endeuillés. Elle a réussi à créer le lien avec l'Éducation Nationale grâce à la présence d'un professeur des écoles au sein du milieu médical (unité de soins palliatifs) qui codirige et anime ces ateliers au côté d'une psychologue clinicienne.

Cet établissement bénéficie d'une reconnaissance locale qui lui permet de toucher un large public.

  • La Maison

    Association Loi 1901 et reconnue d’utilité publique, La Maison est un établissement de soins palliatifs qui a vu le jour en 1994 dans le contexte de l’épidémie du VIH. Les prises en charge proposées depuis plus de 20 ans ont évolué et permettent aujourd’hui un accompagnement pour les personnes malades dans un moment d’aggravation et quelles que soient les pathologies.

    Elle a développé des structures permettant l’aide à la prise en charge à domicile, un accueil à la journée et pour les situations les plus aiguës une hospitalisation en unités de soins. Elle propose également des temps de répit sur des périodes plus ou moins longues. Ainsi, il est possible, dans le cadre d’une prise en charge palliative, de répondre aux différents besoins des personnes malades et de leurs proches.