Agir pour les orphelins

Ateliers de soutien aux enfants en deuil

Gardanne, Aix-en-Provence (13), Provence-Alpes-Côte d’Azur

Établissement de soins palliatifs accueillant des patients atteints d’une maladie incurable et évolutive en phase finale, La Maison poursuit ses ateliers de soutien aux enfants en deuil sur la cité d’Aix-en-Provence.

Le projet s’organise autour de deux ateliers, dont les cinq séances sont espacées d’environ 15 jours. Une dizaine d’enfants y participent pour y parler de leur deuil et de la manière dont la vie continue pour chacun, mettant à profit échanges, médiations artistiques, travail individuel et en groupe.

Le dispositif est également promu auprès des professionnels du secteur social ainsi que de l’éducation.

Enfin, un accueil téléphonique est destiné à l’échange avec les familles et à un premier contact pour les situations de crise.

Public touché :

- Information et formation : au moins 510 professionnels dont 60 élèves d'un lycée en formation professionnelle « santé et éducation »

- Ateliers pour enfants en deuil : 14 enfants (8 à l'atelier de printemps et 6 à celui de l'automne)

- Animation d'un thé-café avec les parents des enfants qui suivent les ateliers

Retour à la liste des projets
  • Axe(s) : Agir pour l’enfant et sa famille
  • Projet soutenu en 2016
  • Région : Provence-Alpes-Côte d'Azur

Le choix de la Fondation

Déjà plusieurs fois soutenu par la Fondation ce projet, qui répond à un réel besoin du terrain, se développe de plus en plus et suscite un grand intérêt à la fois auprès des familles et des professionnels du secteur de l’enseignement et du social.

  • La Maison

    Association Loi 1901 et reconnue d’utilité publique, La Maison est un établissement de soins palliatifs qui a vu le jour en 1994 dans le contexte de l’épidémie du VIH. Les prises en charge proposées depuis plus de 20 ans ont évolué et permettent aujourd’hui un accompagnement pour les personnes malades dans un moment d’aggravation et quelles que soient les pathologies.

    Elle a développé des structures permettant l’aide à la prise en charge à domicile, un accueil à la journée et pour les situations les plus aiguës une hospitalisation en unités de soins. Elle propose également des temps de répit sur des périodes plus ou moins longues. Ainsi, il est possible, dans le cadre d’une prise en charge palliative, de répondre aux différents besoins des personnes malades et de leurs proches.