Agir pour les orphelins

Activité de scoutisme enfants et adolescents

Paris(75), Ile-de-France

Activité de scoutisme pour des enfants et adolescents victimes de torture et de la violence politique

Les mineurs non accompagnés accueillis par le Centre Primo Levi ont besoin d'un espace de parole et de soins que leur offre le centre, mais aussi de pouvoir sortir de la dureté de leur quotidien, de jouer et de retrouver leur place « d'enfants ». Ce projet répond à ce besoin et consiste à proposer aux enfants et adolescents accueillis dans le centre des week-ends et un camp de vacances avec une association de scoutisme.

Le partenariat avec l'association de scoutisme « Éclaireuses et Éclaireurs Unionistes de France » (EEUdF) est aussi un bel exemple d'association de moyens autour de valeurs communes favorisant l'aide, l'entraide, le soutien à des enfants déjà brisés par leurs parcours de vie.

Public touché :

Projet en cours…

Retour à la liste des projets
  • Axe(s) : Agir pour l’enfant et sa famille
  • Statut : En cours
  • Projet soutenu en 2018
  • Région : Ile-de-France

Le choix de la Fondation

Il s’agit d’un très beau projet, initialement développé dans le cadre d'un projet pilote - qui a rencontré un grand succès en 2017. Les activités culturelles, sportives et de loisirs sont de plus en plus utilisées comme un levier complémentaire aux soins pour permettre à ces enfants de rompre avec l'isolement et de trouver de nouveaux repères pour se reconstruire.

  • Centre Primo Levi

    Le Centre Primo Levi a été créé en 1995 par la section française d’Amnesty International, Médecins du Monde, l’Action des Chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT), Juristes sans frontière et l’association Trève. Le Centre Primo Levi est aujourd’hui la plus importante structure en France spécifiquement dédiée à l’accueil et aux soins des personnes victimes de la torture et de la violence politique réfugiées en France.

    Le Centre Primo Levi est une association reconnue d’intérêt général. Il accueille chaque année au sein du centre de soins quelque 350 patients originaires d’une quarantaine de pays. Ces patients sont pris en charge par une équipe pluridisciplinaire composée d’accueillants, médecins généralistes, psychologues cliniciens mais aussi juristes et assistants sociaux. 

    Dès sa création, l’association a fait le choix de partager son expérience dans la prise en charge des traumatismes associés à la torture et à la violence politique. Elle propose différents outils de formation à destination des professionnels travaillant avec les demandeurs d’asile. Le Centre Primo Levi mène également seul ou en réseau des actions de plaidoyer et de sensibilisation. Ces actions visent à promouvoir des soins adaptés pour les victimes de la torture et de la violence politique et la défense du droit d’asile. Il agit en toute indépendance par rapport aux organisations politiques, étatiques, et religieuses.