Agir pour les orphelins

Centre Primo Levi

Le Centre Primo Levi et l’association des Éclaireuses et Éclaireurs Unionistes de France (EEUdF) utilisent les vertus du scoutisme pour soulager les souffrances de l’exil...

Le projet "Karibu"

Le Centre Primo Levi et l’association des Éclaireuses et Éclaireurs Unionistes de France (EEUdF) se sont associés pour mener de concert un très beau projet intitulé « Karibu ».

Son objectif ?  Permettre à des mineurs exilés victimes de torture et de violence politique dans leur pays d’origine et suivis par le Centre Primo Levi de bénéficier d’activités de scoutisme. Pour ces enfants, le temps d’un week-end ou d’un camp d’été, la rencontre avec de jeunes scouts est toujours aussi forte, l’expérience toujours aussi intense et bénéfique.

Ce projet a valeur d’exemple a été soutenu en 2018 par la Fondation OCIRP, et reconduit en 2019.

Quelques chiffres :

  • 23 enfants ont été accueillis entre mars et novembre 2018 dans différentes unités des EEUdF, 12 âgés de 8 à 12 ans, et 11 âgés de 12 à 16 ans.
  • 14 d’entre eux étant orphelins vivent seuls avec leur père ou leur mère.

En savoir plus sur le projet et le Centre Primo Levi :

Publié le 03 juillet 2019

Invisibles, méconnus, oubliés... les enfants et jeunes orphelins, en France, demeurent dans l’ombre encore de nos jours. Un constat qui freine significativement l’émergence et le déploiement de dispositifs de soutien dont ils auraient pourtant grand besoin.

Les orphelins sont non seulement absents des études démographiques et des politiques publiques mais aussi des medias. La Fondation OCIRP développe d'importants efforts pour qu'émerge enfin cette question sociétale.

Vidéo réalisée à l'occasion des 10 ans de la Fondation OCIRP et diffusée au Théâtre de la Cité internationale le 24/09/19.

Depuis plusieurs années, déjà, le Paris Saint-Germain Les enfants d’abord et la Fondation OCIRP collaborent pour offrir à des enfants orphelins allocataires de l’OCIRP un accès aux sports et aux loisirs, essentiels à leur équilibre.

La réussite et l’entraide doivent être accessibles à tous. C’est suivant ce postulat qu’est née, en 2017, l’association Phénix fondée par deux étudiants de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Manon Fahy et Stéphane Lombaerde.

Représentation le jeudi 20 juin 2019 à 20h à l'Athénée, Théatre Louis-Jouvet - Paris 9ème.