Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer l'article

L'orphelinage

Perdre un de ses parents, ou les deux, est une situation plus rare aujourd’hui dans la prime enfance*. En revanche, au fil de l’avancée en âge, cette proportion augmente.

Près d’un enfant sur dix est touché par le deuil entre 20 et 24 ans.

500 000 orphelins de père et/ou de mère de moins de 21 ans

800 000 orphelins de père et/ou de mère de moins de 25 ans

3 % des moins de 21 ans sont orphelins de père et/ou de mère, 11 % des enfants vivant en famille monoparentale sont orphelins**.

(* Sur 500 000 orphelins de moins de 21 ans, 1/3 ont moins de 10 ans. **Chiffres INED (Institut National de la Démographie) – 1999)

Cette situation a incité l’OCIRP a créé la Fondation d’entreprise OCIRP

Cette fondation a pour mission de soutenir des actions en direction des familles face aux risques de la vie, et notamment les actions destinées à aider les enfants et les jeunes orphelins à être pleinement dans la vie et à construire leur avenir.

Quelles sont les démarches à entreprendre après le décès du ou des parents ?

Quelles sont les aides prévues ?

Quel est le statut juridique de l’orphelin ? Quels sont ses droits ? Nos réponses.

Veille et actualités liées à l'orphelinage

Pour mieux vous informer, l'OCIRP effectue une veille sur les sujets en relation avec l'orphelinage.

Vous pouvez lire l'ensemble des informations sélectionnées via notre page www.scoop.it/t/au-coeur-de-la-famille

 

Ce texte rédigé par Agnès Chambraud est extrait de l'ouvrage "Invisibles orphelins », dirigé par Magali Molinié, paru aux Editions Autrement et soutenu par la Fondation d'entreprise OCIRP.